Ventre gonflé et douleurs intestinales : que faire ?

La dégustation d’un excellent repas peut s’enchaîner par moments de troubles digestifs tels que des douleurs intestinales.

Le ventre gonflé est l’une des composantes de ces douleurs intestinales.

Face à cette situation, il est important de prendre des mesures adaptées.

Ventre gonflé et douleurs intestinales que faire

Voici quelques astuces à cet effet.

Modifiez votre régime alimentaire

Il est tout à fait possible de réprimer les symptômes liés aux douleurs intestinales.

Le changement du régime alimentaire s’avère être un moyen efficace pour y arriver.

Ainsi, vous devez veiller à avoir une alimentation saine et arrêter de consommer les aliments que votre intestin n’arrive pas à digérer.

Pour calmer vos douleurs, vous devez mettre en pratique un certain nombre de règles simples.

D’abord, afin de pouvoir absorber le moins possible d’air, vous devez manger lentement tout en mastiquant de manière minutieuse les aliments.

Ensuite, ayez des horaires fixes pour prendre vos repas en adoptant une position assise à une table de préférence.

Vous devez aussi éviter d’établir des régimes alimentaires sans aucune préparation pour soulager vos maux.

De plus, votre alimentation ne doit pas être riche en épices et en matières grasses.

Obtenez plus d’infos sur lasante.net si vous souhaitez avoir des informations sur le ballonnement et les douleurs intestinales.

Sachez aussi que les douleurs intestinales peuvent être causées par la consommation de café et de tout aliment gazeux.

Vous devez éviter la consommation des certains aliments et boissons comme le chou, les œufs, le haricot et les sodas.

Privilégiez cependant les fruits tels que les poires, la mangue, la fraise ou des framboises qui sont riches en fibre et buvez suffisamment d’eau.

N’hésitez pas à prendre un rendez-vous chez un médecin ou un spécialiste en nutrition si vous n’arrivez pas à respecter certains de ces réflexes au quotidien.

Utilisez des huiles essentielles

Les huiles essentielles constituent une solution efficace si les douleurs intestinales sont associées à un ballonnement.

Qu’elles soient faites à base de gingembre, de menthe poivrée, de patchouli ou de cardamome, les huiles essentielles doivent être utilisées avec de l’huile végétale de jojoba.

Privilégiez l’huile essentielle à base de menthe poivrée qui contient une substance efficace contre les spasmes en plus d’activer les sécrétions biliaires.

Vous devez prendre une goutte de cette substance à raison de 2 à 3 fois par jour.

Continuez le traitement sur 4 à 5 jours.

Il n’est pas conseillé de l’utiliser comme traitement durant une grossesse et au cours de l’allaitement.

Si vous avez des antécédents médicaux tels que la convulsion ou souffrez d’asthme, il est déconseillé de prendre cette huile essentielle sans une prescription médicale.

Soulagez votre mal avec du charbon végétal

Le charbon végétal possède la faculté de fixer les gaz intestinaux et de lutter ainsi contre leur production.

Vous pourrez le retrouver sous diverses formes dans le commerce.

Sachez cependant que sa forme granulée est la plus vieille.

Pour traiter vos douleurs intestinales en cas de ballonnement, la quantité à administrer est de 500 mg à 1 g pour chaque prise.

Si vous suivez d’autres traitements, il est recommandé de respecter une durée de deux heures avant la prise du charbon végétal.

Sachez que si vous prenez le charbon végétal en dehors du repas, celui-ci agit généralement de manière efficace et rapide.

Retenir l’essentiel

Les douleurs intestinales peuvent vous gâcher votre journée voire votre vie si elles ne sont pas traitées à temps.

Un changement dans votre alimentation est essentiel pour soulager le mal.

Certains médicaments d’homéopathie ou de phytothérapie peuvent être aussi utilisés pour traiter les troubles intestinaux de même que la prise de certaines huiles essentielles.

N’hésitez pas à consulter votre médecin aux moindres symptômes ou au cas où la douleur s’accentuerait.

Il pourra vous venir en aide en posant un diagnostic et pourra vous proposer une cure adaptée à votre mal.


Articles connexes :

Mal au ventre et diarrhée : quelles solutions naturelles ?

Douleur aux ovaires et difficulté à tomber enceinte : que faire ?